Email-marketing-professionnel

#3 Mini-cours. 2 techniques de promotion

 
  Recevez Vos Ebooks Offerts !


Bienvenue dans ce mini-cours du vendredi.

Temps de lecture : 9 minutes

Au programme :

  • 47 idées-clés : comment faire du marketing d’affiliation.
  • Une proposition de classement des façons de prospecter.
  • Ranker sur You Tube : une technique méconnue.
  • Perfectionner l’animation d’un groupe, et plus généralement d’une communauté.


_____



Ça y est ! Le guide sur le marketing d’affiliation est disponible.
Tu le trouves sur cette page de ressources offertes aux abonnés :
Comment faire de l’affiliation : 47 idées-clés.

_____


Où trouver des prospects ? Le nerf de la guerre!

En classant les sources de contacts, quatre catégories apparaissent :

01 Prospecter des amis mais non ciblés.
Approcher l’entourage proche, personnel et professionnel (réseautage).

02 Prospecter des followers non demandeurs a priori.
Publier des posts sur les réseaux sociaux. Être pro-actif en créant des conversations.

03 Prospecter en payant.
Financer de la publicité pour obtenir une visibilité rapide.

04 Laisser les gens ciblés venir à soi.
Dont 2 sous-catégories :
– Être visible 24 h sur 24, 7 jours sur 7 sur les moteurs de recherche (Google, You Tube, Pinterest).
– Être au centre d’une audience de super fans.

Je n’aime pas dire qu’une approche est supérieure à une autre. Tout dépend de ta personnalité et de tes envies.

L’essentiel est de choisir une voie et de ne pas en changer tous les quatre matins.

Pour entrer dans le concret des choses, aujourd’hui nous allons détailler 2 techniques de promotion.

C’est parti !

_____


1) Ranker sur You Tube.

You Tube est un moteur de recherche, à l’image de Google. La durée de vie des publications peut atteindre des années.

À l’inverse, par exemple sur Facebook, un post dure un jour.

Cela veut dire : la visibilité d’un post varie selon la plateforme.

Sur You Tube, la visibilité se travaille. Elle n’est pas acquise d’emblée.

Un indicateur de réussite est que ta vidéo apparaisse dans les résultats de recherche, après avoir tapé une requête.

Une requête est généralement un ensemble de mots. Il est donc nécessaire de connaître ce que les gens tapent sur Google pour trouver leur info.

Une requête courante est : [nom d’un produit] + avis.

Ci-dessous des exemples de requêtes tapées par les gens sur Google.

79d286f2 3a2b 4526 8097 10caedb80af1

Publier une vidéo qui apparaisse à la fois sur You Tube et Google est une source de contacts en continu.

Mais la visibilité n’est pas tout.

Ta vidéo doit susciter un intérêt de lire sa description. Et celle-ci de déclencher de cliquer sur un lien.

Il existe une technique peu connue pour favoriser tous ces rouages à la fois.

C’est de créer une chaîne You Tube qui porte le nom d’une requête.

Et dont les vidéos répondent à la question de cette même requête. Le degré de pertinence pour Google ou You Tube est donc très élevé et la vidéo est affichée en priorité pour cette requête donnée.

Reste à savoir quelle requête choisir.

En affiliation classique, si le nom d’un produit ne présente comme aucune video sur Google, il y a un coup à jouer.

Il s’agira donc de créer une chaîne dotée du nom du produit.

En général, ce sont des requêtes autour de trois mots concernant un produit qui vont manquer de videos.

Un critère de choix de requête est d’estimer le nombre de fois qu’elle est tapée sur Google. Ubersuggest a une version gratuite qui peut aider. Ainsi qu’insight.yooda.com

En MLM, même remarques !

Une requête à tester : (nom de la marque) Avis
À vérifier toutefois sur Ubersuggest.

J’ai récemment écrit un article sur la société Young Living. Et je ne me suis pas positionné sur la requête Young Living Avis mais sur Young Living France, car la seconde était plus demandée sur Google, selon Insight.


2) La technique communautaire.

Une erreur courante est de se lancer dans la création d’un groupe Facebook, sans étudier, et donc sans maîtriser, les fondamentaux du marketing communautaire.

À l’inverse, quand on sait ce qu’on fait, avoir une audience de super fans est le graal.

Un public communautaire revêt des formes très différentes les unes des autres. Une newsletter, par exemple. Ou un podcast.

Je te donne ici 7 clés d’un article qui en comporte 47 et qui sera prochainement publié.

#1 Posséder de l’« attractive character ».

Les gens te suivent parce que c’est toi.

Un client « achète » le vendeur avant de commander son produit. Dans une communauté de fans que tu as créée, tu es une personnalité référente.

Le chemin que tu as accompli est inspirant. Il procure la motivation de marcher dans tes traces pour obtenir des résultats similaires aux tiens.

Les anglo-saxons présentent l’attractive character pour dire personnalité attrayante, façonnée pour créer un public qui passe à l’action de suivre tes recommandations.

Russel Brunson, le fondateur de Clickfunnels, en parle savamment dans un des ses articles. Il montre des éléments clés qui fabriquent de l’attractive character (source et références dans l’article à paraître).

#2 Planter un décor de Bacstory.

Cela correspond à ton passé personnel, à un contexte particulier sans lequel ce dont tu parles aujourd’hui aurait moins d’intérêt, voire pas du tout.

Le backstory est la trame de fond explicative de ce que tu proposes à ton public cible.

C’est ainsi qu’il sera toujours plus facile à quelqu’un qui s’est débarrassé de son obésité de parler de perte de poids. Ou à une personne atteinte d’une pathologie lourde de témoigner des solutions qu’elle a utilisée.

À supposer que tu ne bénéficies pas d’un tel contexte pour justifier ton offre commerciale, tu peux communiquer sur celui du créateur du produit que tu recommandes.

#3 Histoires, anecdotes et paraboles.

Un des plus grands influenceurs de tous les temps, le Christ, parlait en paraboles.

C’est une règle d’efficacité en communication verbale.

Utiliser des métaphores possède une puissance d’évocation et de conviction redoutable.

Un exercice permanent est de t’entraîner à transformer des faits saillants en métaphores.

En hypnose, elles sont beaucoup manipulées.

Sur Amazon, tu trouves des livres qui traitent de ce sujet à fond.

Dans la même veine, tirer parti des anecdotes est non seulement inspirant mais aussi générateur d’attention. Tu réveilles ton public.

Quand je dispense des cours en présentiel, les anecdotes sont nombreuses.

Toujours en lien avec le sujet du cours, elles effacent l’ennui causé par des contenus théoriques.

Une technique puissante de réponse à une objection, est de raconter une histoire, plutôt que de rester sur un mode cartésien. Par exemple, à « votre produit est trop cher », répliquer « Vous savez, une personne au RSA me l’a commandé pas plus tard que la semaine passée. » ET tu racontes l’histoire de cette personne.

C’est un exemple bien sûr, ça dépend de ton contexte.

#4 Sois parfait, ne le deviens jamais !

J’en parle souvent dans mes articles.

La proximité est aussi importante que la visibilité.
L’une sans l’autre s’annulent entre elles.

La proximité est ce qui fait se sentir proche de toi. Ou de l’animateur d’un groupe. Comment ?

En laissant voir ses défauts !

En montrant que tu n’es jamais qu’un être humain. Tu as beau avoir une certaine avance sur les gens de ton audience, à un moment donné tu n’étais pas différents d’eux. Et même aujourd’hui, c’est loin d’être parfait. Et dis-le ! Fais-en des histoires à raconter. Tiens, encore des histoires ! (#3)

#5 Deviens polarisant.

Est-ce une loi de la nature humaine ?

Tous les personnages inspirants sont de leur vivant controversés.

Ils ont des opinions tranchées jusqu’à devenir clivants. Il y a ceux qui adhèrent de tout leur être et ceux qui les détestent.

Les gens qui te suivent alors sont des super fans. Russel Brunson les qualifie de fans délirants, et c’est bien eux qui achètent tes offres.

Devenir polarisant, les politiques en usent et abusent.

Sans aller jusqu’aux extrêmes, vois comment tu peux mettre une touche de contenu piquant. En tous cas, défends bec et ongles ce en quoi tu crois.

#6 Choisir son profil.

Pour se donner une direction ou avoir le sentiment de savoir où l’on va, tu peux choisir un de ces quatre profils, selon la typologie de Russel Brunson:

  • Le meneur
  • L’aventurier ou le croisé
  • Le reporter ou l’évangéliste
  • Le héros malgré lui


Les meneurs sont des personnages attrayants en ceci qu’ils savent où ils vont.

Ils racontent des histoires captivantes pour inciter leurs fans à passer à l’action. Ces leaders comprennent d’autant mieux les défis de leur followers qu’ils ont dû eux-mêmes les relever, traverser les mêmes difficultés.

L’aventurier affiche de n’avoir pas toutes les réponses.

Il chemine avec son audience, en fournissant de nouvelles informations au fur et à mesure. Le cas type est un spécialiste qui s’adresse à d’autres spécialistes. Son message est du genre : « Regarde ce que j’ai obtenu. Voici comment j’ai fait. »

Le reporter est le parfait profil de quelqu’un qui se lance sur un sujet méconnu.

Si tu ne maîtrises pas la thématique qui cependant t’intéresse pour créer une audience, devenir le journaliste qui enquête est une voie.

Russell écrit: « Devenir journaliste est un excellent moyen de démarrer une entreprise dans un créneau dont vous ne savez pas grand-chose. »

Concrètement, cela peut prendre la forme d’une newsletter documentée. L’exemple classique est de conduire des interviews.

Le héros malgré lui représente un personnage ayant découvert des secrets de fabrication et qui se sent obligé d’en parler. Il n’est pas vraiment taillé pour prendre la parole en public ou animer une communauté. Son défi sera donc de se dépasser. Et toute son audience assiste à cela !

#7 Rédiger ton histoire.

C’est l’une des étapes les plus délicates.

Se dire à haute voix quelques mots clés qui résument ton histoire personnelle sera loin du compte. Il faut passer à l’écrit. Y mettre une trame narrative au sens romanesque du terme.

Pour cela, six lignes directrices te sont suggérées :

Chute et rédemption.
Les histoires de chute et de libération (rédemption) sont puissantes car elles décrivent des drames et des renaissances, lesquelles résultent de défis majeurs.
Format : à l’époque, je baignais dans le bonheur. Tout me réussissait. Je me sentais béni des dieux. Et puis l’impensable s’est produit. [….] est arrivé ! Il me fallait en sortir. Je vivais mal [….]. Contre toute attente, ce que je traversai me procura […]. Avec le recul du temps, ce fut un mal pour un bien.

Nous contre eux.
Les réseaux sociaux sont pleins de ces gens qui créent des polémiques. Et ça marche !

Ce n’est pas ma tasse de thé, mais je dois reconnaître que j’ai comme tout le monde mes petites révoltes personnelles. Certaines peuvent nous animer jusqu’à devenir notre marque de fabrique.

À toi de voir dans ce qui te révolte, ce qui justement coïncide avec les raisons de créer une audience de fans.
Format : selon eux, je suis le roi des gourous. Je vais vous montrer en quoi ils se ridiculisent. (En référence à Thierry Casasnovas, attaqué par Miviludes.)

Avant / Après.
L’exemple classique est la perte de poids où l’on voit un avant qui contraste avec un après. Comme la différence est saisissante, cela fonctionne très bien.

Plus généralement, être frappé d’un handicap peut devenir une ressource, toujours dans l’idée d’embraquer avec soi une communauté de gens qui te suit.

La découverte incroyable.
Sur un chemin de vie, on peut faire une découverte telle que cela transforme la grisaille du quotidien pour toujours.

Et si tu dis vouloir la partager, pense-tu que cela intéressera quelqu’un ?

Format : Je faisais un voyage en […]. Par le plus grand des hasards, je rencontrais […]. C’est alors que je mis le doigt sur quelque chose d’improbable. […] Cette technique me donna d’abord des frissons. […] Aujourd’hui, je vous révèle […].

Les témoignages.
Une puissante technique d’agrégation d’audience est de tout baser sur les témoignages de tes clients.

Tu relates leur histoire. Ils participent à l’animation de la communauté. Tu les mets à l’honneur. Tu tires des leçons de leur parcours afin de les partager avec ton audience. Tu les interviewes.

Autant de clients, autant de leçons riches d’inspiration.

Quant à ceux qui souhaitent rester anonymes, interviewe-les tout de même. Transcris à l’écrit l’entretien et publie-le en remplaçant le nom par un pseudonyme.

Reste 40 autres clés à découvrir dans un prochain article sur mon blog.

Bon week-end et bonne lecture.

Prends soin de toi,

Jean-Philippe

PS : archive ce mini-cours qui est une pièce dans le grand puzzle du marketing.


Jean-Philippe Sportich
Formateur, blogueur, marketeur
Une petite médiathèque offerte
jeanphi@parrainagemagnetique.com

Facebook
 
Email

Ce message est adressé à : Email
Parrainage Magnétique, Route d’Albi, 31660 Buzet Sur Tarn, France

Vous souhaitez vous désinsc
rire ?

Se désabonner

link tracker?nl=108&c=655&m=737&s=07fe81fae98c541fc2328e0d294c3962&l=open&account=parrainagemagnetique.activehosted

A lire également