Email-marketing-professionnel

Elle a suivi la première année et voici ce qu’il s’est passé…

 
  Recevez Vos Ebooks Offerts !


Lorsqu’on demande pourquoi j’ai créé l’école il y a maintenant plus de 25 ans, je réponds :

 ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ?

Bonjour Frank,

Lorsqu’on demande pourquoi j’ai créé l’école il y a maintenant plus de 25 ans, je réponds :

« Savourer les transformations de mes élèves et les voir d’année en année, sous mes yeux, impacter le monde différemment. »

J’ai récemment reçu le témoignage inspirant d’Aurélie, une des nos élèves qui est en train de terminer sa première année.

Je vous partage son histoire pour que vous puissiez mettre des mots simples à notre école et mieux comprendre les transformations qu’il se passe lorsqu’on décide de rejoindre la première année du cycle Gestalt-thérapeute.

Je vous laisse prendre le temps de lire son histoire touchante  :


« Tout commence le jour où mon époux m’offre le week-end Nouveau départ.


Ce cadeau lui tenait à coeur : il est convaincu que la Gestalt va changer ma vie !

J’avoue que je suis à un moment de mon existence où je ne me sens pas en paix avec moi-même.

Je viens d’être maman, j’ai un travail éprouvant, je manque de confiance en moi, j’ai envie de changer de carrière, sans parler de mon enfance difficile qui refait surface très souvent.

Beaucoup de questions trottent dans ma tête.

J’ai tellement fait de formations en développement personnel qui m’ont très peu apporté que je me rends au stage Nouveau Départ sans attente particulière.

Je me dis : « On verra bien ! »

Le premier week-end est une révélation, je m’inscris au cycle 1.

Très rapidement, je rencontre dans mon groupe et au sein de l’équipe des formateurs des personnes formidables qui m’éclairent et me touchent par leur chemin de vie.

Pour la première fois, j’obtiens des réponses concrètes à mes questions.

Je me sens apaisée, guidée, entourée dans la bienveillance et le non jugement.

Je prends conscience de mon état intérieur : je me rends compte que je suis en vie sans vraiment l’être, et que j’en suis responsable.

Je comprends alors que c’est à moi de prendre la responsabilité de me réparer et non d’attendre que les autres le fassent pour moi.

Je vis cela comme une véritable transformation.

Prendre soin de moi, me respecter telle que je suis est rapidement devenu ma nouvelle façon de penser.

Je réalise aussi que je me suis longtemps épuisée à résister aux choses qui étaient déjà là.

J’apprends que si j’accepte la perte soudaine de mes parents survenue à l’aube de mes dix ans, je vais me rapprocher du moment présent, du lâcher prise et me libérer.

Je ne peux pas changer cette phase de ma vie qui appartient au passé.

L’acceptation donne de l’énergie et de la force pour passer à l’action.

Je comprends lors des partages et grâce à la supervision des formateurs ce qui est bon pour moi, et à sentir ce que je dois lâcher.

Être consciente m’a permis de réaliser que je pouvais me réguler, quoi qu’il arrive.

Dans toutes les situations, on a le choix de décider de comment on veut vivre les choses émotionnellement.

J’ai envie désormais de me focaliser sur le moment présent en pratiquant la méditation.

Je désire être à l’écoute de mes émotions, de comment je suis avec moi-même et avec les autres.

J’attends tous les week-ends de formation avec impatience.

Une amitié et un profond respect s’installent entre les élèves et les formateurs à chaque fois que nous nous retrouvons.

Pour moi, c’est une évidence de poursuivre mon cheminement en deuxième année.

Les enjeux de l’attachement résonnent en moi tout particulièrement.

En tant que maman, je ne veux pas projeter des schémas douloureux que j’ai moi-même vécu.

Je suis persuadée que le Cycle 2 va être une année riche en découvertes et en prises de conscience.

Aurélie, Marseille, GP1″


Je me rappelle encore la toute première fois que j’ai vu Aurélie.
Je me souviens de sa première question lorsque je lui parle de notre école :

« Quel profil de personnes vous prenez ? »

Elle me confie quelques mois plus tard que c’est ma réponse qui l’a motivé à s’inscrire.

Savez-vous ce que je lui ai simplement dit ?

« Toi ».

Cela illustre bien qu’un mot peut changer toute une existence, qu’on a juste besoin parfois d’un petit « coup de pouce » pour réaliser sa destinée.

Qu’est-ce que vous ressentez en lisant cette histoire ?

Je vous invite à me partager vos réactions par email.

Je me réjouis à chaque fois de lire tous vos messages, j’en reçois parfois des dizaines lorsqu’on partage les transformations de nos élèves comme celle d’Aurélie.

Si vous aussi vous ressentez que le métier de thérapeute est un métier qui vous attire mais que vous avez encore des doutes et des questions, j’ai décidé de vous mettre en relation avec mon équipe de conseillers pédagogiques pour un appel de découverte.

Durant une quinzaine de minutes, un conseiller de mon équipe est à votre écoute pour répondre à toutes vos questions sur le passionnant métier de thérapeute.

Cet appel peut être le « coup de pouce » qui va changer votre vie comme celui qui a changé celle d’Aurélie.

Avec toute ma gratitude,
Arnaud

a6ee0058641fdaa2192bceeaebbfb6c2

Arnaud Sébal est le fondateur et directeur général de l’École Humaniste de Gestalt.

Visionnaire et créateur, toujours à la recherche d’excellence. Profondément positif et bienveillant. Thérapeute hors norme.

Auteur de nombreuses formations, il dirige les activités de l’École (formation, services) selon l’approche de « Gestalt-Thérapie Intégrale »


0cb70b4630d611e55867232e807fa6d0

Vous recevez ce message parce que vous vous êtes inscrits un jour à notre newsletter. Si le contenu ne vous intéresse pas ou plus, alors cliquez ici pour vous désinscrire, sans cliquer sur SPAM. Dans le cas contraire, les serveurs emails pensent qu’on envoi des courriers indésirables, ce qui va pénaliser d’autres lecteurs intéressés

L’ECOLE HUMANISTE DE GESTALT (IFAS), 22 rue de l’Arcade, Tel : 0144593727, 75008 PARIS, France
Des soucis pour lire ce mail? Vous pouvez le voir dans votre navigateur en cliquant ici

link tracker?nl=1&c=10&m=24&s=fc1d595baf54d59e780caac8a8835947&l=open&account=ifas2.activehosted

A lire également