Email-marketing-professionnel

La ménopause des titres « copywrités »

 
  Recevez Vos Ebooks Offerts !


Quelque chose qui a énormément évolué ces derniers temps (peut-être que tu l’as remarqué aussi) : 

 

La façon dont les gens réagissent aux titres « copywrités ».

 

 

Aux structures classiques comme on les voit à longueur de temps.

 

Comme les « Comment obtenir X sans avoir à faire X, Y ni Z ».

 

Ou les « La méthode le plus efficace pour X ou Y ».

 

 

Je ne suis pas en train de te dire que ce type de titres ne fonctionne absolument plus. 

 

 

La psychologie humaine ne change pas, après tout.

 

Et si les gens sont intéressés par la promesse que tu mets dans ces titres, ils vont forcément cliquer. 

 

Sauf bien sûr quand ils voient un marketeur leur envoyer titre alléchant sur titre alléchant comme ça, mais que la qualité du contenu derrière le clic n’est pas au rendez-vous à leurs yeux, ou qu’ils ne trouvent pas les mails intéressants. 

 

Ce qui dans ces cas-là est un problème de qualité du contenu ou de confiance envers la personne qui envoie ces mails.

 

Et non un problème de titres.

 

 

Mais c’est vrai qu’ils ont tendance à moins bien faire le job qu’avant.

 

Surtout si tu n’arrives pas avec quelque chose dans ces titres qui surprend vraiment et qui suscite beaucoup de curiosité, ou qui au moins leur parle vraiment parce que le sujet les concerne ou les intéresse à fond. 

 

(Il faut vraiment qu’ils soient bons, donc) 

 

 

Pourquoi ils marchent de moins en moins bien ? 

 

Simple question de Niveau de Sophistication du marché, comme l’avait formalisé le légendaire Eugene Schwartz)

 

(Ce bon vieux NSM, qui ne veut toujours pas dire Nique Sa Maman) 

 

C’est-à-dire que les gens sont devenus tellement habitués à voir ce genre de titres partout (et souvent avec du contenu ou des produits pas à la hauteur des promesses derrières), qu’il y réagissent de moins en moins. 

 

Voire absolument plus.

 

 

Ca ne veut bien évidemment pas dire que tu ne vas plus vouloir envoyer de mails ayant des titres copywriting purs et durs. 

(Surtout si tu as une méthode qui marche du feu de Dieu ou une nouvelle offre à présenter à ton audience, et qu’il faut qu’ils voient que tu vas leur parler de ce sujet là)

 

 

Ce qui serait dommage.

 

Parce qu’ils peuvent toujours aussi bien fonctionner qu’avant.

 

Et peut-être même encore mieux.

 

 

Si justement tu sais prendre en compte les 2 critères clés qui font qu’un titre « copywrité » fonctionne du tonnerre :

 

Ce à quoi tes inscrits sont exposés à longueur de temps, donc.

 

Et le facteur X absolu en marketing : 

 

Qu’ils provoquent un niveau de curiosité tel qu’il est impossible de ne pas cliquer pour voir de quoi tu vas parler dans ton contenu.

Ou quel est le « truc ».

 

 

C’est d’ailleurs tellement puissant que tu as peut-être vu un « nouveau » type de titres utilisé de plus en plus chez les meilleurs copywriters du game ces 2 dernières années.

 

Ce que j’appelle les titres « 100% curiosité ».

 

Qui sont l’arme absolue, par leur nature même, pour continuer à accrocher l’attention des gens qui ont tout vu et plus encore, et qui ne réagissent plus aux promesses telles qu’on les voie partout.

 

(Simple question de psychologie humaine, une fois de plus, et non de « nouvelle tactique magique ».

Et c’est pour ça que ça marche aussi bien)

 

 

Tout ça ?

C’est que je te le montrais dans la formation papier du mois de novembre dernier de la Marketing Master School.

(L’avant dernière avant que la MMS ne devienne Financial Hypergrowth)

 

Dédiée à tout ce qui peut t’aider à créer des titres irrésistibles, alors même que les gens ont déjà tout vu et pire encore.

 

 

Mais ce que je te partage dans cette édition ?

Ca va bien au delà des titres.

 

Parce que les concepts sont pile les mêmes quand il s’agit de tes accroches.

De tes promesses.

De tes offres.

 

Soit, tout ce qui fait la différence entre le truc « encore jamais vu » qui suscite du coup beaucoup d’attention.

Et ce qui est tellement classique que les gens n’y accordent aucun intérêt si ils ne sont pas déjà fans de ce que tu fais.

 

 

Une édition, donc, qui pourrait à elle te faire grimper d’un sacré cran sur ton niveau en Mark et en Ting, si tu y accordes l’attention nécessaire.

 

Si tu es membre de Financial Hypergrowth ?

 

Tu n’as rien à faire pour accéder à cette édition.

 

Parce que je l’ajoute dans l’espace membres demain matin.

 

 

Si tu ne l’es pas ?

 

Tu peux le devenir ici : https://financialhypergrowth.com/

 

 

Sinon ?

 

Tu peux accéder de suite au format PDF de cette édition juste derrière ce lien, avant que je ne le désactive à 23h59 soir : https://lifestylers.thrivecart.com/marketing-master-school-novembre-2021/

 

 

Greg

 

 

PS : Aussi au programme de cette édition ?

 

Les 5 objections qui reviennent tout le temps et empêchent les gens d’acheter si tu ne les traites pas, quels que soient ta thématique, ton ciblage ou la spécificité de ce que tu fais. 

 

Greg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si vous ne souhaitez plus recevoir nos courriels, cliquez sur le lien ci-dessous:
Se désabonner

QWENAYA LIGHT INTERACTIVE LLC 2028 E BEN WHITE BLVD STE 240 AUSTIN, Texas 78741 United States

A lire également