Email-marketing-professionnel

Les objections… Le passage périlleux !

 
  Recevez Vos Ebooks Offerts !


Hello Ninja,

On continue cette semaine exceptionnelle.

 

Je suis avec mon équipe actuellement et ils dorment profondément.

Du coup j'en profite, mais c'est bizarre.

Il y en a qui sont plus beaux en vrai et d'autres plus moches.

Mais bref !

En tout cas, on va sortir grandi de ce week-end assurément.

 

? Pour cet avant-dernier jour de semaine FLASH, je voulais t'apporter un contenu très important.

Cela était un moment très angoissant pour moi.

J'ai mis du temps à maîtriser émotionnellement cette compétence.

 

La peur du jugement, la peur de l'affrontement.

J'étais plutôt doué pour inviter, présenter… Mais j'avais peur de la suite.

J'avais peur de l'objection, de la critique, du non.

 

Je me souviens ces périodes où je mettais la journée à ouvrir le message messenger d'un prospect.

Ne pas être là pendant certaines présentations que je savais trop « rentre dedans. »

J'ai pas mal fuit l'instant « objection. »

 

Je prenais cela pour des attaques persos, des agressions contre ma vision.

C'était dur émotionnellement à gérer.

Mais petit à petit, je me suis formé.

J'ai découvert des techniques mais j'ai surtout compris ce que voulait dire « une objection de prospects. »

 

Ce pare-feu déployé par sécurité.

Quand tu as compris ça, la technique qui suit, est ultra simple à mettre en place.

 

C'est une partie très importante du parrainage.

Tant que tu ne maîtriseras pas cela, tu vas taper les murs.

C'est pour cette raison que j'ai décidé de te proposer cette formation en offre flash.

 

Je veux vraiment que tu es tout le processus d'acquisition.

Et cette phase est déterminante.

Alors c'est le moment pour toi de profiter de cette offre flash qui te permet d'économiser plus de 50% par rapport au prix habituel.

Ca finit à minuit et il n'y aura pas d'autres rappel ?:

⇒ Clique ici et deviens un expert des objections !

 

On se retrouve de l'autre côté,

Nico de la communauté Ninja.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Désinscriptiont

A lire également